Vendredi 27 Janvier 2012 à 21h

Salle des Fêtes, place Roland Gauthier à MONTESSON

 

CABARET JAZZ

 

Claude TISSENDIER Quintet joue Artie SHAW

Vendredi 23 mars 2012 à 21h

 

Claude TISSENDIER, clarinettiste et saxophoniste, est membre du Big Band de Claude Bolling depuis plus de trente ans. Spécialiste de la musique swing, il a déjà enregistré plusieurs disques en hommage à de grands musiciens de ce style (John Kirby, Benny Goodman, Johnny Hodges, Duke Ellington, Lionel Hampton) et partagé le studio avec quelques géants du jazz (Benny Carter, Clark Terry , Guy Laffitte, Phil Woods).

ARTIE SHAW, s’il est moins connu que son confrère clarinettiste Benny Goodman à cause d’une carrière mouvementée et assez courte, est une des figures majeures de l’ère du SWING au côté des Duke Ellington, Count Basie, Tommy Dorsey, Glenn Miller…

Il a su s’imposer par un jeu de clarinette très lyrique, assorti d’une technique irréprochable, une direction d’orchestre remarquable et un choix de répertoire judicieux (Cole Porter, George Gershwin, Jerome Kern…). Perspicace et séducteur, il enchaînait aussi bien les succès musicaux (Begin The Beguine, Frenesi, Stardust, Summertime…) que les divorces sentimentaux (Lana Turner, Ava Gardner…).

Claude Tissendier fait revivre ce personnage légendaire et cette musique immortelle en reprenant les succès de son grand orchestre ainsi que les perles de son quintet, le Gramercy Five.

 

Claude Tissendier clarinette Gilles Berthenet trompette Philippe Dervieux piano

Jean-Pierre Rebillard basse Sylvain Glévarec batterie

_________________________________________________________________

 

Vendredi 23 mars 2012 à 21h

 

Salle des Fêtes, 1 rue Felix Balet CARRIERES/SEINE(78)

CABARET JAZZ

animé par JEAN PIERRE BERTRAND BOOGIE SYSTEM

Hot Black Music Sextet

Jean‐Pierre BERTRAND piano, Francis GUERO trombone, Guy BONNE saxo -clar, Nicolas PESLIER guitare, Gilles CHEVAUCHERIE basse, Simon BOYER batterie

 

Jean‐Pierre Bertrand, pianiste de boogie woogie réputé dans le monde du Jazz Européen, a déjà enregistré 12 albums avec diverses formations. Avec ce sextet qui recrée l’atmosphère authentique des orchestres des années 40/50, il s’entoure des meilleurs musiciens français du genre. Un premier album est sorti récemment : «HepCatShuffle».
Pour introduire de la diversité, l’orchestre a très agréablement adapté à la sauce Boogie de célèbres standards du jazz qui permettent à Guy Bonne et Francis Guéro de nous faire apprécier leur inventivité, leur drive et leur belle sonorité.
Le « Boogie System » très soudé, exécute avec aisance des arrangements bien construits et produit une musique directe, pleine d’émotion, faite pour le plaisir. On retrouve dans le répertoire de l’orchestre les influences des orchestres de pianistes de légende comme Albert Ammons, Sammy Price, Lloyd Glenn ou encore Pete Johnson dont les noms évoquent le rythme trépidant du boogie woogie, l’un des styles de jazz les plus populaires et communicatifs.
Le groupe nous installe d’emblée dans un univers joyeux, entrainant, plein d’une énergie remarquable. Le Swing est au rendez‐vous, le talent dans l’improvisation et le son du sextet enthousiasment le public. On bouge sur scène et dans la salle !

 

Mardi 22 mai 2012 à 21h
(dans le cadre du Festival Piano Jazz)

 

Au Foyer du Théâtre  59 avenue Carnot 78110 Le VESINET

CABARET JAZZ animé par CLAUDE BOLLING trio
Claude BOLLING piano, Pierre MAINGOURD basse , Vincent CORDELETTE batterie


Pianiste, compositeur, arrangeur et chef d'orchestre, Claude Bolling est sans doute actuellement l'un des musiciens français les plus réputés dans le monde.
Il trouve dans la musique la passion de sa vie, l'univers idéal où sa sensibilité artistique peut donner libre cours à sa créativité. Dès son jeune age, il s'intéresse à "Fats" Waller et il est encore en culottes courtes quand, en 1945, il remporte le tournoi des amateurs, organisé par Jazz Hot et le Hot Club de France à Paris. Son champ d'intérêt s'étend rapidement aux autres maîtres du piano : Willie "The Lion" Smith, Eroll Garner et Earl Hines dont il est le disciple. Il fait alors les beaux soirs de tous les établissements à la mode, Club Saint-Germain, Vieux Colombier, Caveau de la Huchette… autant de lieux emblématiques d'une activité jazzistique intense.

Il enregistre avec Rex Stewart, Buck Clayton, Lionel Hampton, Albert Nicholas, Roy Eldridge… et devient une des personnalités les plus en vue du monde du jazz à Paris. Sacha Distel, Jacqueline François, Juliette Greco, Henri Salvador, Brigitte Bardot… font appel à lui pour leurs albums.

Par ailleurs, le big band de Claude Bolling , qu’il anime depuis plus de quarante ans, avec des musiciens de très grand talent, fait revivre les musiques de Duke Ellington, Count Basie, Jimmie Lunceford et Glenn Miller.

René Clément lui confie l’écriture de la musique du film « Le jour et l’heure ». C’est le début d’une véritable carrière de compositeur pour le cinéma, dont certains sont d'immenses succès (Borsalino, Louisiane, Flic Story, Le Magnifique, The Awakening, California Suite...) et pour la télévision ( les Brigades du Tigre, La Garçonne…).

Il invente aussi une forme nouvelle d'expression, sorte de patchwork musical, la "Crossover music", qui fait cohabiter sans les dénaturer, dans des pièces très organisées, les syntaxes du jazz et du classique. Sa Suite pour flûte et Jazz Piano trio, écrite à l'intention de Jean-Pierre Rampal et enregistrée avec lui, restera 530 semaines au hit parade et obtiendra les disques d'or et de platine.
Aujourd'hui, Claude Bolling occupe, par son rayonnement personnel, le rôle d'ambassadeur itinérant de la France dans le monde. Il œuvre à la reconnaissance du jazz et d'une école, comme l'ont fait les deux grands maîtres français, Django Reinhardt et Stéphane Grappelli.

 

 

 

Vendredi 15 juin 2012 à 20h30

 

Salle A , 11 rue des Champs Roger à CHATOU 78400

 

CABARET JAZZ

 

avec Rodolphe RAFFALLI Quartette
Hommage à Stéphane Grappelli et Django Reinhardt

 

Rodolphe RAFFALLI guitare Aurelien TRIGO Violon David GASTINE guitare Sebastien GASTINE Contrebasse

 

Rodolphe Raffalli travaille la guitare dès l’âge de 8 ans sous le signe tutélaire du grand Django Reinhardt.
Au fil des années, il fréquente aussi avec bonheur la chanson française, la musique classique, le folklore d’Amérique Latine, le jazz traditionnel et surtout l’improvisation. Il approfondit sa connaissance des grands standards d’outre-atlantique : Cole Porter, George Gershwin, Fats Waller, Sidney Bechet…
C’est toutefois sa maitrise du swing manouche qui lui vaut sa renommée et sa réputation grandissante en Europe. Il joue avec Angelo Debarre, Christian Escoudé, Tchavolo Schmitt… Il est invité dans de grands festivals : Samois, Gipsy Swing d’Angers, Oslo, Nuits de la Guitare de Patrimonio…
En 2001, il se décide à enregistrer son premier album à la mémoire de Brassens dont on célèbre la naissance il y a 80 ans et les 20 ans de sa disparition. Cet album magnifique fut un évènement médiatique, disque d’or du jazz avec 15.000 albums vendus.
Deux ans plus tard, Rodolphe Raffalli, qui a maintenant droit de cité dans les médias et dans les clubs de jazz nous gratifie d’un second disque plus jazz swing mais tout aussi original : les compositions de Django alternent avec celles d’ Aznavour, Trenet, Gainsbourg… et des compositions personnelles. Puis, en 2006 sort le volume 2 de l’Hommage à Brassens, en 2010 l’album Un pied dans l’Ile, le dernier CD en 2011.

Acclamé par la critique, suivi par un public fidèle, Rodolphe continue de chercher les métissages harmoniques qui font sa griffe et d’en démontrer la fertilité entre création contemporaine et patrimoine musical de tous les temps.

 

 

Vendredi 12 octobre 2012 à 21h

 

 

Salle Jean Françaix, place Maurice Berteaux à Chatou

CABARET JAZZ

animé par Philippe MILANTA KCombo 6

 

FrançoisBIENSAN (trompette)JulieSAURY (batterie) BrunoROUSSELET(contrebasse)

Philippe MILANTA(piano)Aurélie TROPEZ (clarinette) Nicolas MONTIER (saxophone)

.

Le nouvel orchestre du pianiste et arrangeur Philippe MILANTA reprend l’instrumentation chère à Count BASIE avec sa petite formation du début des années 50, un sextet avec trompette, clarinette, guitare, piano, contrebasse, batterie, un combo comme on disait à l’époque. Pourquoi KCombo6 ? Philippe ajoute un K devant le mot Combo, en référence à Count BASIE, les initiales KC évoquant Kansas City,dont le style fut adopté par Basie .

Le répertoire du groupe inclut des compositions originales, des standards de Jazz et quelques morceaux du répertoire de Duke ELLINGTON. L’orchestre est composé d’excellents musiciens français de style « open-swing », à l’expérience internationale Enfin, les arrangements, écrits pour la plupart par Philippe Milanta dans le style swing le plus pur, forment un tremplin idéal pour les solistes.

 

Vendredi 16 novembre 2012 à 21h

SOIREE CABARET JAZZ

 

à CARRIERES/ SEINE (78420)
Salle des Fêtes 1 rue Felix Balet

 

animée par SIDNEY BECHET MEMORY All Stars

 

 

Quand il créa cet orchestre dédié à la mémoire du merveilleux musicien que fut SIDNEY BECHET, Poumy ARNAUD, dont il fut le batteur, n’entendit pas réaliser simplement une copie de l’orchestre que Bechet anima en France avec l’immense succès que l’on sait, mais bien de faire revivre l’ambiance musicale extrêmement directe et chaleureuse qui a laissé tant de souvenirs impérissables.

A l’époque, il n’était pas une radio ou un juke-box qui ne fasse entendre Petite Fleur ou Dans les rues d’Antibes et tant d’autres tubes de ce grand soliste. On dansait sur cette musique qui respirait la joie de vivre, dans les bals, les clubs de jazz et les surprises-parties, très en vogue après guerre.

C’est avec le concours de Christian AZZI, pianiste de Sidney BECHET , qu’il a pu monter et diriger cet orchestre avec d’excellents musiciens :
Marcel BORNSTEIN, trompette, et Alphonse MASSELIER ,contrebasse , anciens musiciens de BECHET et
Olivier FRANC, soprano, Alain MARQUET, clarinette, Benoît de FLAMESNIL, trombone, considérés comme les meilleurs dans ce style.


Le Sidney Bechet Memory All Stars a enregistré trois CD et un DVD qui ont connu un grand succès. Il se produit dans les clubs de jazz, donne de nombreux concerts en France, en Suisse et en Allemagne et est invité dans les festivals nationaux et internationaux.

VENDREDI 13 mars 2015 à 20h30


CONCERT de JAZZ
Salle A, 11 rue des Champs Roger CHATOU

MATHILDE FEBRER  quartet
    Jazz Manouche

Mathilde FEBRER, violon - Fred LOIZEAU, guitare
 Luc DESROY, guitare - Brahim HAIOUANI, contrebasse

 

 

Titulaire d’ une médaille d’Or Interconservatoire de la Ville de Paris, après une carrière dans la musique classique où elle joue auprès des plus grands : Jean-Pierre Rampal, les sœurs Labèque, Charles Aznavour pour la variété, , elle se voue avec talent et passion au violon jazz et est reconnue comme une  des meilleures spécialiste du Jazz manouche, de DJANGO REINHARDT  à STEPHANE GRAPPELLI.  



Participation : 16 €, adhérent Jazz Club 11€